Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tous dans la cuisine !

  • Crevettes à l'ananas et à la sauce aigre-douce

    Pour 4 personnes
    WW : 3pts / pers (voir *)

    Préparation : 25mn
    Cuisson : 20mn environ

    Ingrédients
    - 1 oignon pas trop gros
    - 400gr de tomates concassées en boîte
    - 480 gr de crevettes ( = poids quand elles sont décortiquées)
    - 2 tranches d'ananas en boîte ou frais
    - huile d'olive (* feuille de cuisson)
    - une lichette de piment de cayenne

    crevettes a l'ananas.JPG


    pour la sauce aigre-douce
    - 140ml de jus d'orange pressé (= 2 oranges)
    - 1 cs de sucre roux
    - 1 cs de maïzena
    - 1 cs de vinaigre
    - 1 cs de sauce soja
    - 2 cc de ketchup
    - 1/2 gousse d'ail

    Préparation
    1 - Décortiquez les crevettes.
    Si le téléphone sonne et si vous avez un chat.... Gardez un oeil sur l'assiette de crevettes sinon vous allez vous heurter à un souci majeur : disparition totale de l'ensemble des crevettes et étalages du sac à déchets sur le carrelage de la cuisine ... Je sais de quoi je parle : Béchamel, ma minette (oui je sais, je suis allée jusqu'à appeler mon chat "Béchamel") en est tout à fait capable ! Elle n'est pourtant pas une voleuse à monter sur la table, mais là, les crevettes, c'est plus fort qu'elle ! Comme moi quoi...
    Bref, après le coup de fil, terminez de décortiquer les crevettes et saupoudrez-les d'une lichette de piment de cayenne. Réservez-les au frais.

    2 - Emincez l'ail
    Dans une sauteuse, mélangez et faites cuire tous les ingrédients de la sauce, remuez régulièrement jusqu'à ce qu'elle épaississe. La cuisson est très courte, ne vous laissez pas distraire ... par le chat qui vous tourne dans les jambes pour que vous lui donniez une crevette par exemple.

    3 - Parallèlement, et dans une poêle à part, faites revenir l'oignon émincé dans un peu d'huile d'olive. Ajoutez ensuite les tomates égouttées et continuez la cuisson pendant 5 mn environ (le temps que la tomate perde un peu d'eau)

    4 - Mélangez cette préparation à la sauce aigre-douce ainsi que les crevettes et l'ananas coupé en petits morceaux. Faites cuire 5 mn à feu doux juste pour réchauffer les crustacés. Si vous les faites chauffer trop longtemps, les crevettes vont se ratatiner et devenir plutôt coriaces. Et la crevette coriace... c'est pas sympa à mâcher.

    C'est terminé !

     

  • Salade de fenouil, coppa, asperges et artichauts

    Je vous raconte une autre salade ? Beaucoup plus originale sans doute ! C'est un mélanger de saveurs très particulières qui au contact des unes et des autres, s'enrichissent sans se mélanger complètement. La photo de cette  drôle de salade arrive...

    Il faut :

    Un bulbe de fenouil
    Une tranche de coppa par personne
    4 ou 5 artichauts violets
    Une petite botte d'asperges
    Huile d'olive
    Vinaigre balsamique
    Moutarde
    Sel et poivre

    Tourner les artichauts (ça,j'ai vraiment du mal, je mets un temps fou !), ne conserver que le fond et les feuilles les plus tendres et les faire cuire à la vapeur. Sélectionner de fines asperges et n'en conserver que la pointe et un peu de vert. Laver et émincer le fenouil. Attendre que les légumes refroidissent et les mélanger dans un saladier. Faire griller la coppa et la disposer sur la salade. Préparer la vinaigrette et servir.

     

  • Les bugnes ou les oreillettes de Perpignan

    Depuis que je suis petite, ce qui symbolise Mardi gras pour moi, bien avant le carnaval et les déguisements, ce sont les bugnes, spécialité de Perpignan ! En Provence on les appelle aussi les oreillettes. Je peux en manger des kilos. Pas très diététique mais c'est si bon ! La recette est ultra simple car comme beaucoup de ces douceurs dont on se régale avant le carême, il s'agit de beignets. Voici la recette que m'a donnée un spécialiste de rénovation de cuisine à Perpignan :

    Pour 6 personnes :  il faut prévoir 250 g de farine, 2 jaunes d'oeufs, 40 g de beurre, 75 g de sucre en poudre, 1/4 de verre d'eau et du sucre glace. Certains y rajouteront de la fleur d'oranger, du cognac ou du rhum.

    Les recettes peuvent varier : on met moins de beurre mais plus de sucre mais celle ci me convient bien. On met la farine tamisée dans un récipient et on y fait un puits. On ajoute le sucre, les oeufs et le beurre tiédi. On mélange à la spatule en ajoutant l'eau doucement. On fait une boule avec la pâte et on la laisse reposer. On farine le plan de travail, on étale la pâte au rouleau (3 mm d'épaisseur) et on découpe des formes. Dans chacune de ces formes ont fait une petite incision. On les plonge dans l'huile bien chaude jusqu'à ce qu'elles soient dorées. On les dépose sur du papier absorbant et on les saupoudre de sucre glace.

     

  • Tarte fine à la fourme d’Ambert

    Comme je vous l’ai dit précédemment, je me suis précipitée dans les kiosques quand j’ai vu le nouveau magazine Cuisinier comme un chef. Si la présentation laisse à désirer,  les recettes ont tout de suite interpellé ma gourmandise. Je me suis promis dans tester quelques-unes. Voilà c’est chose faite. Evidemment en tant qu’apprenti sorcière cuisinière, j’ai commencé par des recettes assez simples et économiques, à savoir la tarte fine à la fourme d'Ambert. La poire est définitivement un fruit qui s’associe bien avec les fromages. Cette recette en est une illustration parfaite.

    Il faut pour 6 personnes
    125 g de pâte feuilletée
    200 g de fourme d’Ambert
    2 poires très mûres
    1 citron jaune

    On commence par préchauffer le four à 160 °. Puis on étale la pâte feuilletée (2 mm d’épaisseur, un regret dans ma recette, la pâte était trop épaisse). Il est important que la pâte soit assez fine. On dépose un papier sulfurisé sur une plaque de cuisson. On découpe 6 cercles d’environ 10 cm de diamètre dans la pâte, on retire les surplus, on dépose les cercles sur le papier sulfurisé, on les recouvre d’une autre feuille de papier sulfurisé et on dépose un poids dessus afin d’éviter que la pâte ne gonfle en cuisant. On place la plaque de cuisson 25 mn au réfrigérateur.

    On en profite pour découper des tranches de 3 mm d’épaisseur dans le fromage. Il ne faut hésiter à prendre un fromage de bonne qualité pour assurer le fondant de la recette. On fait cuire les cercles de pâte au four pendant 30 mn (on n’oublie pas de laisser le poids). Pendant ce temps, on épluche les poires, et on en coupe de très fines – la finesse est tranches est importante à mon sens - tranches dans le sens de la longueur. On les arrose de jus de citron. Quand les cercles sont cuits, on les recouvre de fromage généreusement. On passe le four en position grill et on glisse la plaque dans le four. On surveille la cuisson : le fromage doit être fondu et gratiné. Enfin on dispose les pétales de poire.

    Et on se régale !!!  Normalement ce week-end, je me lance dans la canette farcie et la terrine d'orange au champagne. Je vous tiens au courant...

  • Ginger curd

    Voici une recette trouvée par le plus grand des hasards ! C'est en faisant un culino-test pour ma glace au gingembre confit que je me suis aperçue que je venais d'obtenir du lemon ginger curd !! Un peu de crème, un peu de gingembre confit... et pour peu qu'on ait un fond de tarte et quelques blancs d'oeufs montés en neige, on est vite partie à faire une tarte au gingembre meringuée!

     

    Pour un petit ramequin
    WW : 6,5pts

    Préparation : 2 mn
    Cuisson : 10 à 15mn

    Ingrédients
    - 40 gr de gingembre confits
    - 2 c. à soupe de crème fraîche 8% de matières grasses
    - 2 c. à soupe de sucre

     

    ginger.jpg

    Préparation
    1 - Coupez en petits morceaux le gingembre confit.

    2 - Dans une casserole, faites chauffer à feu doux la crème fraîche et le gingembre . Au fur et à mesure de la cuisson la préparation va s'épaissir. Ajoutez les deux cuillères à soupe de sucre et mélangez jusqu'à ce que le sucre se soit dissoud.
    Et c'est tout ! On ne peut pas faire plus simple !

    NB : d'habitude, je n'aime pas utiliser la crème fraîche allégée à 8% de matières grasses, tout simplement parce qu'il y a de la gélatine de porc dedans et que je préfère utiliser l'agar-agar. Mais pour une fois, j'ai fais une entorse à mon réglement intérieur Je suppose donc que ce type de crème fraîche doit aider à la gélification du lemon ginger curd. La prochaine fois, j'essaye avec de la "vraie" crème fraîche pour voir ce que ça donne.

     

  • Tartelette de beignets

    Alors que je me régale des oreillettes, à Marseille, on préfère les tartelettes de Carnaval qui consistent en une pâte feuilletée garnie de confiture ou de crème pâtissière.

    Mais en Provence, on raffole aussi des beignets pour cette période.

    On les fait aux fruits (abricots pour le Luberon pommes et poires pour la Haute Provence, aux amandes à Aix...) ou fleurs (d'accacia ou de sureau). Il suffit d'ajouter les fruits ou les fleurs dans la pâte à beignet.

    Ingrédients Pour la pâte à beignet :

    • on met dans un récipient 125 g de farine.

    • On y fait un puits, on ajoute un jaune d'oeuf, une pincée de sel et 1/2 verre d'eau.

    • Lentement on tourne en partant du centre. On ajoute toujours en tournant l'eau. La pâte doit être lisse.

    • On la laisse reposer 2 heures.

    • Avant de former les beignets, on bat les blanc en neige et on mélange délicatement.

    • On peut ajouter également une cuillères à soupe d'huile.